Communiqué de Presse • Austerlitz : l’intérêt général dévoyé [22 novembre 2021]

Paris, le 22 novembre 2021
 
Le 15 avril dernier, le Conseil de Paris votait à une forte majorité une demande de révision radicale du projet dit de « modernisation de la gare d’Austerlitz ». Depuis, le projet suit son cours, sous l’égide de la SEMAPA, filiale de la Ville de Paris, sans aucune modification, alors que plus de 40 000 personnes ont signé la pétition demandant sa révision (change.org/austerlitz).

À ce déni de démocratie s’ajoute désormais un dévoiement préoccupant de la notion d’intérêt général. La Cour administrative d’appel de Paris a en effet rejeté le 18 novembre dernier la demande d’annulation du permis de construire formulée par les associations membres du collectif, au motif que le projet répond à « des buts d’intérêt général poursuivi par l’État ».

La Cour considère donc que ce projet d’un milliard d’euros, destiné essentiellement à construire un gigantesque centre commercial et 50 000 m2 de bureaux au centre de Paris, répond à une mission de service public. Les commerces locaux de Mouffetard et d'Aligre qui fermeront, les villes de la périphérie qui seront privées d’activité économique, apprécieront cette conception de l’intérêt général.

La Cour considère également qu’une estimation des consommations d’énergie directes du projet suffit pour en évaluer l’impact sur le climat, alors qu’elles en représentent une part minime en regard, entre autres, des effets de la production de centaines de milliers de tonnes de béton, du transport de matériaux pour ce chantier et du trafic routier engendré par le centre commercial et les bureaux. On ne peut que s’étonner de ce blanc-seing donné au « greenwashing » pour un projet supposé répondre à une mission de service public, alors même que l’État vient d’être condamné par le Conseil d’État pour inaction climatique.

Concernant enfin l’impact du projet sur le paysage, la Cour considère que les associations n’ont pas fourni suffisamment d’éléments pour démontrer qu’un « mur » de 300 mètres de long sur 37 mètres de haut porte atteinte au patrimoine historique environnant, à savoir la Salpêtrière et sa chapelle Saint-Louis, la grande halle d’Austerlitz et le Jardin des plantes.

Loin de constituer un coup d’arrêt à notre action, cette décision renforce notre détermination à s’opposer à un projet qui va manifestement à l’encontre de l'intérêt général.
______________

Le collectif Austerlitz regroupe riverains, commerçants, associations (France Nature Environnement Paris, SOS Paris, les inCOPruptibles, les Amis de la Terre, Retrouvons le Nord de la gare du Nord, Extinction Rebellion Paris, Alternatiba Paris, la Rue est à Nous, Attac 13e, CNNR) et groupes politiques (EELV IdF).

Contacts
  • Pour le Collectif Austerlitz : Olivier Le Marois 06 88 33 89 03
  • Pour FNE Paris : Christine Nedelec 06 84 18 65 21
  • Pour SOS Paris : Philippe Khayat 06 64 72 90 79