Communiqué de presse • Austerlitz : Recours devant le Conseil d’État, avec Me Guillaume Hannotin [14 janvier 2022]

Suite au rejet par la Cour administrative d’appel de Paris de sa demande d’annulation de notre permis de construire, le Collectif Austerlitz soumet ce jour un recours en cassation devant le Conseil d’État, signé par Me Guillaume Hannotin avec l’assistance de Me Rémi Bonnefont.
 
Guillaume Hannotin a notamment défendu le collectif « L’Affaire du Siècle » dans le cadre du contentieux « Grande Synthe » devant le Conseil d’Etat, qui s’est conclu par la condamnation de l’État pour inaction climatique.
 
Guillaume Hannotin explique pourquoi il faut aller devant le Conseil d’État : « La décision de la cour administrative, si elle faisait jurisprudence, permettrait à l’État de déposséder les maires de toutes les grandes villes de leur compétence en matière d’urbanisme, dès lors qu’un projet immobilier privé concerne de près ou de loin la gare.»
 
La Cour administrative d’appel de Paris a en effet jugé que ce projet d’un milliard d’euros – le plus grand projet immobilier parisien depuis le « Balardgone » - répond à « des buts d’intérêt général poursuivis par l’État ». L’essentiel des investissements vise pourtant à créer un « mur » de 300 mètres de long sur 37 mètres de haut, abritant notamment un centre commercial grand comme 5 hypermarchés et plus de 50 000 m2 de bureaux.
 
Christine Nedelec, Présidente de FNE Paris et de SOS Paris, justifie l’implication de ces associations dans ce recours : « Le projet immobilier Austerlitz comme celui de la Tour Triangle relèvent d’une conception archaïque de la ville, qui ne tient aucun compte des enjeux actuels, et notamment de la résilience face au réchauffement climatique. C’est en outre un scandale financier, alors que des millions de m2 de bureaux et des milliers de commerces cherchent preneurs à Paris.»
 
Olivier Le Marois, porte-parole du Collectif et Président des inCOPruptibles, motive ainsi le choix de Guillaume Hannotin comme défenseur : « Nous prenons la cour administrative au mot. Le Conseil d’État a enjoint l’État de respecter ses engagements en termes de neutralité carbone. Or, le projet Austerlitz est en contradiction avec la stratégie nationale bas-carbone et la loi climat. L’intérêt général commande donc de revenir à un projet cohérent avec les engagements pris par notre pays en termes de lutte contre le dérèglement climatique. »
______________
Le collectif Austerlitz regroupe riverains, commerçants, associations (France Nature Environnement Paris, SOS Paris, les inCOPruptibles, les Amis de la Terre, Retrouvons le Nord de la gare du Nord, Extinction Rebellion Paris, Alternatiba Paris, la Rue est à Nous, Attac 13e, CNNR) et groupes politiques (EELV IdF).

Contacts
  • Pour le Collectif Austerlitz : Olivier Le Marois 06 88 33 89 03
  • Pour FNE Paris : Christine Nedelec 06 84 18 65 21
  • Pour SOS Paris : Philippe Khayat 06 64 72 90 79 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bjr, donnez ici votre avis: